Les travaux déductibles des impôts dans un bien immobilier

Lors de l’achat d’un bien immobilier, il est parfois nécessaire de réaliser des travaux dans le logement.
Certains travaux sont déductibles des impôts, cependant, il faut s’informer au préalable pour ne pas avoir de problème avec le fisc plus tard.

En cas d’investissement immobilier, dans de la location nue (non meublée), il y a deux types de dépenses dans le cadre de la réalisation de vos travaux. En effet, on distingue les travaux de réparation courante et ceux de construction lourde.

Les travaux de réparation dites courantes, englobent la plomberie, l’électricité, la peinture ou encore les frais d’entretien du logement.

Les travaux de construction lourde ou de reconstruction, concernent l’aménagement ou l’agrandissement d’un bien immobilier. On y retrouve les travaux d’extension par exemple.Les dépenses de construction, reconstruction ou d’agrandissement ne sont jamais déductibles. Ceci concerne des travaux qui ont pour but d’apporter une modification importante au gros-œuvre de locaux existants, des travaux d’aménagement interne qui par leur importance équivalent à une reconstruction ou encore de ceux qui ont pour effet d’accroître le volume ou la surface habitable de locaux existants.

Il y a cependant des circonstances où la définition du type de travaux peut poser question :
C’est souvent le cas pour les regroupements d’appartements. Vous pouvez décider d’investir dans deux appartements mitoyens en très mauvais état dans le but de les réunir et n’en faire qu’un.
Un litige peut être observé quant à la définition des travaux, faut-il déclarer qu’il s’agit de travaux d’amélioration ou de construction lourde ? C’est au niveau des impôts que cette question se pose.

Il est donc vivement recommandé, dans ce type de cas, de prendre contact avec un avocat, afin d’être conseillé sur le sujet et ne pas rencontrer de problèmes de fisc par la suite.

X