Compte courant d’associé dans une SCI

Une SCI (Société Civile Immobilière) est un statut de société intéressant lorsqu’on se lance dans l’investissement immobilier.
Aujourd’hui, nous allons faire un focus sur ce qu’on appelle le compte courant d’associé d’une SCI.

Pour mieux comprendre, illustrons cela par un exemple :
Vous décidez d’investir dans un bien immobilier à 100 000 €, auquel il faudra ajouter les frais de notaire ainsi que les travaux. L’intégralité de cette opération représente finalement 130 000 €, et la banque ne vous finance que 100 000 €. Les 30 000 € restants devront être ajoutés par les associés de la SCI, ce qui correspond alors à un apport en compte courant d’associé.

On peut traduire cela par un prêt de l’argent à sa propre société. Ensuite, à l’aide d’un expert-comptable, il sera établi que la SCI vous doit de l’argent.
Dès lors, que vous faites un apport en compte courant d’associé, votre société est endettée auprès de vous.

Pour un associé, cela peut s’avérer extrêmement rentable de placer son argent, en le prêtant à sa SCI.
Reprenons l’exemple précédent, vous prêtez 30 000 € à votre société. Lorsque vous êtes sous le statut SCI à l’IS (impôt sur les sociétés), la SCI aura probablement un résultat négatif qui résultera d’un montage financier adéquate. En effet, vous apprendrez dans la formation « Investir dans l’immobilier de A à Z », que lorsqu’une opération est bien montée, la société réalise un déficit comptable.
Cela ne veut pas dire que vous perdez de l’argent, mais d’un point de vue comptable, ce sera le cas. Vous ne paierez donc pas d’impôt.

De plus, lorsque votre SCI vous doit de l’argent, vous pourrez progressivement récupérer votre apport en compte courant. Vous éviterez ainsi de vous verser des dividendes, la société ne réalisant pas de bénéfices et ne payant pas d’impôts.
Vous pourrez cependant, récupérer ce que la société vous doit, tous les mois comme s’il s’agissait d’un revenu mensuel.

Ce type d’opérations et de techniques s’apprend. Elles se révèlent très utiles lorsque l’on débute dans l’investissement immobilier. Ainsi, une opération qui n’avait pas l’air très rentable, peut se transformer en excellente affaire.

En réussissant à vous verser un revenu dès le départ, bien que vous ne puissiez pas vous verser de dividendes, vous pourrez générer rapidement du cash-flow.
C’est ainsi, avec ce type de clés, que vous pourrez quitter votre travail et vivre de l’immobilier. Soyez ambitieux et visez l’indépendance financière.

X