Comment se constituer une épargne ?

Comment épargner son argent ? Comment faciliter votre épargne et la rendre utile même en partant de zéro ? C’est ce que je vous propose de comprendre en quelques points aujourd’hui.

 

Lorsque l’on débute, et que l’on souhaite devenir investisseur immobilier et indépendant financièrement, il est important de se constituer un fonds de sécurité, une épargne.

Pour créer ce fonds de sécurité, vous aurez besoin de connaître le montant dont vous avez besoin pour vivre chaque mois. Il faudra, dans un premier temps supprimer ce qui n’est pas vital et surtout éliminer les crédits à la consommation. Cette méthode vous permettra de dégager une somme qui sera épargnée. Ainsi, vous pourrez constituer un capital, afin d’être serein en cas de problème.

Par exemple, si vous avez besoin de 1 000 € pour vivre chaque mois, le fonds de sécurité devra être compris entre 4 000 et 10 000 €. Puis, vous pourrez utiliser tout ce qui est au-dessus de cette somme, pour prendre plus de risques et rémunérer votre argent, par exemple en investissant en bourse.

 

En tant qu’investisseur, on fait de l’arbitrage de risques. Sachez que tout investissement nécessite une prise de risques et doit être éclairé. Avant de placer votre argent, une sérieuse réflexion s’impose, pour ne pas faire n’importe quoi.

N’oubliez pas, vous êtes maître de votre argent ! Ne vous arrêtez pas uniquement sur ce que les autres vous conseillent, car vous serez tenté de les accuser ensuite si vous échouez.

 

Ouvrir un PEA (Plan d’Epargne en Action) ou un compte titres sera nécessaire, si vous souhaitez devenir investisseur. Ceux-ci vous permettront d’investir dans des sociétés cotées en bourse ou d’acheter des trackers afin de suivre les variations d’un marché.

Pour expliquer les trackers, nous prendrons l’exemple du CAC 40, principal marché boursier français, comprenant 40 sociétés avec des valeurs oscillant chaque jour. Les trackers indexés sur le CAC 40, ne se positionneront pas sur une seule société, mais prendront l’ensemble des 40 sociétés ainsi que les performances de ces dernières. Cela permet d’avoir un produit bien plus diversifié et moins risqué dans votre placement.

 

Montrez à la banque que vous êtes un bon gestionnaire est essentiel quand on décide d’investir. Pour cela, ouvrez une assurance-vie et faite des virements tous les mois, même si ce n’est que 50 €. Une banque prêtera plus facilement un client qui a une bonne gestion de ses finances.

Vous ne le savez peut-être pas, mais vous êtes déjà investisseur avec l’argent que vous gagnez, considérez-vous donc comme une entreprise, votre salaire représentant votre chiffre d’affaires. Votre but sera de vous dégager un résultat net une fois toutes vos charges payées. Ce résultat sera considéré comme votre cash-flow, qui constituera une épargne ensuite.

Il est très important de montrer à la banque que vous êtes capable de mettre 50, 100 € ou plus, de côté tous les mois.

 

La mise en pratique de ces conseils vous assurera en quelques mois, une situation démontrant que vous êtes un bon financier, même si vous gagnez peu ou partez de zéro. Une banque préférera prêter à quelqu’un qui gagne peu, mais arrive à épargner, plutôt qu’à quelqu’un qui gagne 2500 € et qui se retrouve à découvert tous les mois.

 

Sachez que j’ai acheté mon premier bien immobilier en étant en alternance avec 1 100 € net par mois. Il n’y a donc aucune excuse pour ne pas se lancer !

En appliquant les techniques que je vous ai précédemment conseillées pour dépenser moins, vous pourrez économiser 10% de vos revenus par mois. Si tel n’est pas le cas, mettez tout en œuvre, quitte à revendre des choses, pour optimiser votre situation et épargner tous les mois.

 

Vous pourrez par la suite, utiliser le levier du crédit immobilier qui vous permettra d’acquérir des biens immobiliers avec l’argent que la banque vous prêtera, tout en dégageant une marge.  

Par exemple, si un locataire vous paye 700 € par mois, cherchez des biens qui ne vous coûtent que 500 € par mois. C’est ainsi que vous obtiendrez un patrimoine, puis que vous passerez de la case « salarié » à celle »d’investisseur », puis à l’indépendance financière.

N’hésitez pas à revenir vers moi, si vous voulez plus d’informations sur le sujet.

 

X