Les erreurs à éviter pour réussir financièrement à l’âge de 30 ans

Savez-vous qu’il est possible de devenir indépendant financièrement avant 30 ans ? Oui, mais pour cela il y a des erreurs à éviter. Aujourd’hui, j’en partage quelques-unes avec vous :

 

  • Ne pas s’intéresser aux finances personnelles et ne pas se former.

 

De nos jours, l’argent se raréfie pour les salariés et seule une infime partie de la population arrive à tirer son épingle du jeu. Cela est dû à un grand manque de connaissances ! Le domaine des finances personnelles n’est pas compliqué, il s’agit simplement d’une bonne gestion de ses comptes pour améliorer sa situation financière mois après mois. Voilà pourquoi, il est important de se former.

 

  • Ne pas épargner.

 

Il est important de s’habituer à épargner, même si c’est 10, 20, 50 ou même 100 euros par mois. Ce sont des petites habitudes à prendre, qui petit à petit créeront des sommes intéressantes pour vous permettre d’investir soit en bourse ou en immobilier.

 

  • Acheter sa résidence principale.

 

C’est une erreur commise par un grand nombre de ménages avant 30 ans. Je vais peut-être m’attirer les foudres de certains, mais c’est un très mauvais choix financier.

D’ailleurs, si vous avez déjà franchi le pas et achetez votre résidence principale, je vous invite vivement à la mettre en vente. Ensuite, vous pourrez transformer ce capital en investissement locatif.

N’hésitez pas à aller sur ma chaîne YouTube où vous trouverez davantage d’informations sur le sujet.

 

  • Avoir recours au crédit à la consommation.

 

C’est un des gros problèmes des ménages avant 30 ans, mais cela est dû à un manque d’éducation financière. Le crédit à la consommation est la pire chose qui a été créée pour appauvrir les ménages.

Le seul gagnant de ce type de crédit est la banque qui touche des taux d’intérêt très élevés, sur un achat qui perdra de la valeur tous les mois.

Le crédit immobilier n’est pas dans la même catégorie car il va vous générer de l’argent sur un achat qui prendra de la valeur progressivement.

Il y a donc deux types de crédit, ceux qui sont nocifs et d’autres qui sont excellents pour vos finances personnelles.

 

  • Vivre au-dessus de ses moyens.

 

Il est très important d’avoir une bonne gestion de vos finances. Pour cela, prenez une feuille et séparez là en deux, inscrivez d’un côté ce qui rentre et de l’autre ce qui sort chaque mois. Ainsi, vous aurez une vision claire de l’état de votre épargne.

Maitriser vos dépenses vous permettra de bâtir petit à petit un empire financier.

 

  • Ne pas commencer à investir dans l’immobilier.

 

Investir dans l’immobilier, c’est acheter un bien en vue de générer des loyers, faire de la marge avec l’endettement et réinvestir du cash. Ce type d’investissement parait lointain pour certains. Avant 30 ans, beaucoup pensent que cela est réservé à ceux qui préparent leur retraite. D’ailleurs, la retraite n’est pas une question d’âge, mais plutôt de moyens financiers.

Aujourd’hui, pour arrêter votre travail, il faudrait que vous arriviez à égaler votre salaire via des revenus passifs créés par des revenus immobiliers et des dividendes issus de placements boursiers.

 

Pour conclure, je vous encourage vraiment à vous intéresser à vos finances personnelles, à ne pas les négliger. Comme cela, même en partant de zéro, vous pourrez vous créer une situation qui s’améliorera chaque année.

La position dans laquelle vous êtes aujourd’hui, résulte de ce que vous avez fait il y a 6 mois ou un an. De même, ce que vous ferez aujourd’hui définira où vous serez l’année prochaine.

 

À titre personnel, sachez que j’ai investi dans plusieurs bien immobiliers sans apport au départ et maintenant cela me génère des revenus assez confortables.

 

L’immobilier s’adresse à tout le monde, mais tout le monde ne sait pas gagner de l’argent avec l’immobilier. Pour cela, il faut se former.

 

X